Bahrain National Dialogue

Le Dialogue National a achevé ses discussions politiques par un consensus sur le renforcement des pouvoirs du Parlement élu. Durant sa dernière séance, le dialogue a achevé le débat sur les quatre grands axes de discussion. Une séance spéciale se tiendra demain et sera consacrée aux problèmes des communautés étrangères résidant au Bahreïn.

Le Dialogue National se voit entamer une phase critique comme les participants ont commencé la discussion de la relation entre les autorités législative et exécutive. Durant la huitième séance du dialogue, les délégués se sont concentrés sur la reforme des mécanismes adoptés dans la nomination du gouvernement, et sur le renforcement des pouvoirs de vote au sein du Parlement. Ils ont aussi fait un progrès en ce qui concerne l’amélioration de l’environnement judiciaire des journalistes, et sont parvenu à un consensus pour combattre la corruption et développer la transparence dans le secteur public.

Le Dialogue National est parvenu à un consensus novateur visant à augmenter les pouvoirs du Parlement. Un rassemblement de délégués incluant des députés, des associations politiques représentant l’opposition, des organisations non-gouvernementales, et des personnalités publiques se sont entendu sur l’amélioration du vote parlementaire démocratique pour le gouvernement. Cette décision donne au Parlement l’autorité de rejeter le gouvernement au cas où il le désapprouve.

Président du Dialogue National, Khalifa Bin Ahmed Al Dhahrani, a invité les participants au dialogue à intensifier leurs efforts pour parvenir à un consensus.

Durant la septième séance du Dialogue National, les délégués ont discuté un ensemble de sujets politiques, économique, sociaux, et relatifs aux droits de l’homme. Les participants ont débattu les moyens de renforcer l’indépendance du secteur judiciaire et d’améliorer les conditions de vie, et ce à travers le développement des soins de santé et la justice sociale.

En réponse à des rapports généralisés déclarant qu’Al Wefaq a annoncé une intention de se retirer du Dialogue National, le porte-parole du dialogue, Isa Abdul Rahman, a indiqué : « Nous regrettons toute décision prise par n’importe quel participant

Durant le cinquième jour du dialogue, les 266 participants se sont parvenu à des consensus relatifs aux droits des hommes et à des sujets sociaux, économiques, et politiques. Les quatre axes ont commencé leur seconde phase de discussions pour permettre de revoir toutes les visualisations et suggestions soulevés par les participants. Les sujets concernant les droits des femmes et des enfants ont gagné un consensus parfait alors que les participants ont supporté aussi le renforcement de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et l’augmentation du financement des ONG.

Page 1 of 4
You are here: 2011 Dialogue Dialogue News en Français